brico_photo

/// Le sCOCanner de 12O

Fabriquez-vous un scanner de négatifs 120 grâce à un scanner traditionnel et une petite table lumineuse.

Quand on a pas trop de sous à gâcher et de l'imagination, rien n'est impossible.

Un scanner de nég', dans le commerce, c'est aux alentours de 250 euros et quand on veut pouvoir scanner du 120, les prix s'envolent à 400 euros minimum.

J'ai la chance d'avoir un vieux combiné Epson qui scanne d'origine le 135 et la diapo, mais pas le 120.

Il fallait donc trouver une solution !

Aujourd'hui, je vous propose donc un pas à pas pour fabriquer un scanner de négatifs 120 à moindre frais.

sCOCanner_12O_pour1A

[DIAPO #1]

Pour cela, il faut :

- Une petite table lumineuse (24x15 cm). Cela reste cher neuf (environ 60 euros) mais on en trouve assez souvent dans les vides-greniers (j'en ai trouvé deux en une saison).

- 2 réglets métalliques de 30 cm qui trainent dans les vieux tiroirs d'écoliers.

- 2 bandes aimantées qu'on trouve facilement dans les magasins arts & création ou encore moins cher, dans les Lidl/Aldi de temps en temps.

- Une feuille de Rhodoïd ou encore mieux une péloche 120 complètement surexposée et donc entièrement transparente (Allez, avouez, on en a tous au moins une ! :D).

- Une feuille de papier à dessin noir ou gris ou un papier opaque de film 120.

Puis du petit matériel de bricolage habituel :

- Une planche de coupe.

- Une autre règle métallique pour mesurer.

- Un cutter.

- Un criterium et un marqueur fin.

- Du scotch repositionnable (et d'autres rouleaux au cas ou).

Et bien sur des négatifs 120 à scanner.

[DIAPO #2]

- Couper les deux réglets à la taille de la longueur de la partie éclairante de la table lumineuse (moi, c'était 24,4cm… allez savoir pourquoi !). Ça se coupe à la pince coupante et si on est vraiment bricoleur, on peut adoucir les angles à la Dremel (merci chéri !).

- Couper les deux barres aimantées à la longueur et la largeur des réglets métalliques. Moi, c'était donc 24,4 cm X 1,4 cm… allez donc savoir pourquoi aussi ! Ça se coupe facilement au cutter.

[DIAPO #3]

- Appliquer du scotch double-face de petite largeur sur les bords extérieurs des deux réglets. Pour le scotch, moi, c'était du 3 mm. On trouve facilement ce scotch dans les magasins arts & création au rayon scrap-booking ! (hihih ! Et oui !). Ce sont les pièces [c] et [d].

- Appliquer du scotch double-face (petite ou grosse largeur, peu importe) sur les deux barres aimantées. Souvent, les barres aimantées du commerce sont déjà adhésives mais la partie collante est celle qui "aimante" le moins. Nous, nous avons besoin de la partie qui tient le mieux donc nous encollons celle-ci (on peut garder la partie adhésive d'origine pour faire une petite finition qu'on verra plus tard).

- Préparer une petite bande de 3 X 244 mm dans du papier rigide (papier à dessin ou papier opaque de 120) et appliquer du scotch double-face de part et d'autre.

[DIAPO #4 et #5]

- Pour maintenir les négatifs en place sur la table, il faut créer de petites butées identiques à celles qu'on trouve sur les contacteuses. Les dimensions, sont très fines : 3 et 2 mm de largeur (taille de la petite bande découpée préalablement et de la bordure sur les images des négatifs 120). Il faut donc être précis. J'ai tracé un trait au criterium sur une feuille blanche et un autre trait à exactement deux millimètres. J'ai fixé au scotch repositionnable la péloche surexposée à la feuille et je me suis appliquée pour poser ma bande adhésive de 3 mm exactement sur le deuxième trait. Ensuite, j'ai déplacé le rhodoïd pour avoir les deux millimètres de l'autre côté, j'ai fixé au scotch repo' et j'ai coupé sur la ligne au cutter. On obtient donc une petite bande de 7mm de large et 24,4 cm de long avec au milieu la petite bande de 3 mm adhésive des deux côtés (l'autre côté sera à coller sur la table lumineuse). C'est la pièce [a].

[DIAPO #6 et #7]

- Sur le même principe, on découpe 2 bandes de péloches transparentes sur lesquelles on a collé les barres aimantées. Le rebord n'est nécessaire que sur une des deux longueurs de chaque bande C'est la pièce [b]. Il en faut 2.

sCOCanner_12O_pour1B

[DIAPO #8]

- Coller un des réglets [pièce c] sur le bord inférieur de la table lumineuse.

- Fixer avec du scotch repositionnable un morceau de 24,4 cm de long de péloche 120 (comme ça, pas obligé de mesurer ! Youpiii ! ).

[DIAPO #9]

- Coller grâce à l'adhésif la pièce [a] de manière à ce que le bord de la petite bande de papier du milieu touche exactement le bord supérieur de la péloche fixée à la table. Le rebord de la pièce [a] se superpose (sans s'y coller) au bord du gros morceau de péloche.

[DIAPO #10]

- Déplacer le morceau de péloche vers le haut en le glissant bien sous le rebord de la partie [a] et fixer avec du scotch repo'.

ET LÀ C'EST PRESQUE TERMINÉ…

[DIAPO #11]

- Coller le second réglet métallique exactement sur le bord supérieur de la péloche.

TADAAAAA !

On voit sur la diapo le bricolage terminé avec toutes les pièces. La table lumineuse préparée (pratique les réglets avec les mesures pour positionner précisément les négatifs). Et les deux bandes aimantées [b] qui serviront à maintenir les négatifs en les fixant sur les deux réglets.

[DIAPO #12]

- J'ai ajouté deux petits patins en mousse [e] pour que la table lumineuse ne glisse pas sur le scanner et que ça crée une butée pour qu'elle tienne bien droite sur celui-ci.

- J'ai ajouté aussi deux enjoliveurs sur la face supérieure des barres aimantées que j'ai découpés dans le papier opaque de la 120 (KODAAAAAAK TRI-X ! :D) et mon petit logo, comme d'hab' (mégalomanie quand tu nous tiens ! ).

ET VOILOU… maintenant on passe aux essais de "scannage"…

sCOCanner_12O_pour2

Après avoir glissé ses négatifs sur la table et les avoir fixés avec les barres aimantées, on place la table allumée, face contre le scanner [DIAPO #A].

On lance le logiciel. On choisit une bonne résolution (moi, je mets 2400 ou même 1200 pour du 6X6 - 6X7) et hop… on scanne. [DIAPO #B]

Je vous ai mis le "brut de scanner", donc en négatif. On remarque qu'il y a pas mal de poussière quand-même mais les contrastes sont assez bien.

Après un petit tour dans "Photomagasin", un bon petit dépoussièrage au "pansement", un calque de réglage "négatif", un calque de réglage "courbes" et nos petits trucs secrets comme on en a tous en matière de post traitement et hop... C'est fini. 

Bon, je suis d'accord, l'argentique ça se mérite !!!!!

Mais bon, il nous le rend tellement bien.